Nous avons emménagé un 1er avril, j'étais très enceinte et la première semaine a été très dure. Je pleurais quand mon chéri partait au boulot et les journées me semblaient une éternité.

Puis je m'y suis habituée, jamais aux 4 étages, mais au petit espace.

Et demain je dois emballer.

Emballer l'attente de mon bébé pendant des jours et des jours.
Emballer cette nuit où on est partis à 4h sans aucune précipitation.
Emballer ce retour à la maison chaotique.
Emballer cette dépression qui m'a tant usée.
Emballer l'appel pour la place en crèche et la joie immense qui allait avec.
Emballer le premier jour de retour au travail.
Emballer le premier 'Mama'.
Emballer le premier fou rire de mon bébé.
Emballer les petits pas bien sécurisés par la table basse.
Emballer ce retour de chez Fifi, avec une grande question à lui poser.
Emballer ma démission et le soulagement qui s'en est suivi.
Emballer mon nouveau travail et ma nouvelle légèreté.
Emballer le temps en plus et les longs bains du soir.
Emballer les cris et les portes qui ne claquent pas.
Emballer les doutes et les chagrins de Maman apprentie.
Emballer ces 4 étages qui m'ont tant fatiguée.
Emballer ses cris quand elle ne voulait pas monter seule.
Emballer les westerns à fond du voisin d'à côté.
Emballer nous 3 sur 2m2 à jouer au Mémory.
Emballer Raiponce et la Fée Clochette.
Emballer les apéros sur le balcon.
Emballer la petite piscine rose.
Emballer toutes nos affaires.

Pour la nouvelle vie là-bas.

Je sais que je vais être angoissée la semaine prochaine mais après tout ira bien. Je sais que je ne vais pas bien dormir et que je serai fatiguée. Mais ce n'est pas grave.

J'aurais tout déballé, et j'aurais laissé les mauvais souvenirs dans un carton.

On se retrouve là-bas ?

Et pour une fois, j'illustre mon titre ...