Ces temps-ci, on me dit souvent que mon blog est un peu au ralenti.

C'est vrai. Mais c'est parce que tout va bien.

Je n'ai jamais su raconter le bonheur, les bons moments (comme le fait si bien la belle Elisa).

Quand j'étais ado, ma mère n'en pouvait plus que je ne raconte rien. Si j'avais passé de bonnes vacances, je ne les racontais jamais, et un jour je me suis rendue compte que ça la rendait vraiment triste.

Mais voilà, je ne sais pas raconter le bonheur. Je suis plus à l'aise avec mes sarcasmes sur la vie qui fait pas toujours comme on veut.

Je me force parfois à dire que j'ai adoré tel ou tel moment, mais en général c'est à l'écrit.

Ma soeur me dit souvent 'ah oui c'est vrai toi tu racontes pas, c'est que ça va alors'. Oui c'est ça.

Un jour une ancienne copine m'a dit alors qu'on visitait un lieu magnifique 'mais bordel ça t'écorcherait la bouche de dire que c'est beau !!!' et là j'ai fondu en larmes en me disant que oui, c'était vraiment très beau et je me suis dit que j'avais un gros souci (merci papa).

Mais je me soigne. Par exemple, quand Nina fait quelque chose de bien, je m'extasie, je la félicite, la complimente. J'essaie de lui apprendre à reconnaître les belles choses et à s'arrêter sur ce qui vaut la peine. Je n'ai pas envie qu'elle soit handicapée comme sa mère la pauvre.

Hier nous sommes allées à la maison des petits, au 104 avec sa copine Juliette. Et nous avons passé un super moment à les regarder peindre et se battre pour le pinceau. Nous avons fait oh ! et ah ! devant leurs oeuvres et je crois qu'elles ont aimé.

Mais si on se croise et que vous me demandez si c'était bien, je vous répondrai rapidement 'oui oui'. Et si vous creusez, je vais pleurer ou m'agacer. Alors à tous mes proches, s'il vous plaît, contentez-vous de mes 'oui oui', ça veut dire que tout va bien.

IMG_8396-pola